Bureau des Adresses

La transition professionnelle de nos grand-parents !

bureau des adresses

 

Aller soyons fou, remontons jusqu’en…. 1629 !

En 1628 ou 1629 on ne sait plus trop; a été créé le Bureau des Adresses par Théophraste Renaudot, destiné à recevoir les annonces proposant des emplois pour permettre aux (pauvres) de retrouver du travail.

bureau des adresses

 

Aux lendemains de la 1 ère guerre mondial l’Action Française crée un Office de placement gratuit destiné à servir d’intermédiaire entre employeurs et employés.

Action française

Par la suite en 1935  La Jeunesse ouvrière chrétienne  crée des bureaux de placement dans la plupart des villes industrielles.

La JOC (comme on l’appelait autrefois) a toujours voulu se situer du côté des jeunes chômeurs et travailleurs dont les conditions de vie sont parfois très difficiles.

Affiche_Recours_Genève-200x300

1967 l’État reprendra le principe de la JOC, pour créer l’ANPE qui fusionnera avec le réseau des Assedic en 2008 pour former le Pôle emploi

cette-photo-de-1994-montre-une-borne-automatique-pour-la-recherche-demploi-a-lanpe

 

Et oui!  déjà à l’époque de nos grand-parents, euh… que dis-je de nos arrière arrière arrière… 

La transition professionnelle faisait déjà partie des préoccupations de nos “ancêtres” Résultat de recherche d'images pour "smiley"

1960 la transition professionnelle

Dans les année 1960, la population recommence à augmenter (17 millions environ), l’air de la communication est en marche, de nouveaux marchés sont en train de faire leurs apparitions, de grandes découvertes vont marquer le début des temps modernes.

De nouveaux marchés, de nouveaux besoins et de nouveaux produits apparaissent vers le début de la fin de l’industrialisation, nos grand-parents commencent alors, à se poser des questions sur leur avenir professionnel.

Pourquoi ?

Alors qu’en 1968, un salarié travaillait en moyenne 1.849 heures en un an, un demi-siècle plus tard, la durée annuelle du travail des salariés est de 1.389 heures !

À cela s’ajoute une baisse de la durée collective du travail. Depuis 1956, les Français bénéficient de 3 semaines de congés payés. Les accord de Grenelle jamais signés mais qui seront tout de même appliqués par le gouvernement de Georges Pompidou.

Une étude fut mené par Philippe Vrain  “chargé de l’étude à l’institut nationale démographique” 

pop_0032-4663_1969_num_24_3_T1_0430_0000_1

 Celle-ci n’a pas pu aller au delà, en effet, à la fin de 1967, la modification des conditions d’attribution des indemnités de chômage a eu une incidence sur les inscriptions des chômeurs comme demandeurs d’emploi. 

Parallèlement, le nombre de chômeurs augmente dès 1967, cela est du en partie de la conjonction de plusieurs flux :

  1. le nombre d’entrées sur le marché du travail
  2. le nombre de départs à la retraite et de mises en invalidité
  3. le nombre de décès de personnes en activité

Quelles lectures évoquent la transition professionnelle ?

Il s’agit de livres-conseils, une « Encyclopédie de la vie quotidienne » qui sera plus tard décliné en différentes catégories

transition professionnelle pour tous transition professionnelle pour tous

Mais celle qui nous intéresse aujourd’hui : Faire son chemin dans la vie…

Je vous donne ici quelques extraits tirés de ce livre conseils :

  • Votre bâton de Maréchal !
  • Vous êtes capable mais…
  • Vous et les autres.
  • Les moments difficiles
  • Votre vie sur mesure

De très bon conseils de communications avec les autres, une bonne ouverture d’esprit pour une prise de conscience de soi, de son moi intérieur. Des techniques pour utiliser l’outil (l’étoile à 7 branches), un tout petit livre qui contient de très grand conseils…

Ce qui est frappant c’est de constater que déjà à cette époque 1959 – 1960 On parlait de transition professionnelle.
Et surtout,
Comment les conseillés de l’insertion s’organisaient autour de la prise en charge socio-professionnel des demandeur d’emploi mais pas qu’eux, celles aussi des employés en mal de reconnaissance ou bien qui ne voulait plus exercer le même métier !
 
On évoquera les techniques d’accompagnement vraiment qu’a partir de 1985 !
  1. Prise en charge  (gestion en extériorité des besoins de la personne conçue comme objet) ;
  2. Suivi  (maintien dans la subordination d’un lien contrôlant / émancipant, toujours en extériorité) ;
  3. Accompagnement (impliqué dans la relation, l’accompagnant incite l’accompagné à passer d’une position de prise en charge à celle de sujet-acteur).

 

Aujourd’hui en 2019, l’accompagnement des demandeurs d’emploi et des personnes en transition professionnelle est au cœur du métier du conseillé de l’insertion  socio-professionnelle.

Cet accompagnement vise à renforcer l’autonomie des bénéficiaires en les outillant, en les formants par le biais de nouvelles techniques  numériques de recherche d’emploi.  l’accompagnement et l’accroissement des demandeur d’emplois est au cœur de la politique Française et Européenne.

Et VOUS ! Auriez-vous pensé que nos grand-parents étaient déjà dans cette démarche?  et qu’en l’an 1629 existait déjà un bureau qui recensait les offres d’emplois ?

Dites le moi dans un commentaire !

A bientôt… 

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   

1 thought on “La transition professionnelle de nos grand-parents !

  1. J’ai été très surprise en effet l’orientation à cette époque là, revenait au Curé dans les campagnes,disons qu’ils faisaient office de conseiller d’orientation.Toutefois 1985 a été une année plus que décisive.

Laisser un commentaire