Et si on parlait de l’entretien de recrutement ?

transition

Définition de l’entretien de recrutement :

Situation d’interactions et d’échanges, entre deux ou plusieurs interlocuteurs, avec des objectifs et des attentes différents.

Interactions et échanges

Chacun vient à l’entretien avec sa propre subjectivité, ses stéréotypes et ses préjugés. L’entretien va donc être un moment au cours duquel ces subjectivités vont interagir pour contribuer à la formation du jugement des personnes que ce soit sur le candidat, le poste ou l’entreprise. L’entretien est également une occasion d’échanges d’informations. Ces informations sont « normalement » déterminées par le poste à pourvoir. En fait, en lien avec le point précédent, cet échange d’informations dépasse souvent le strict cadre de l’emploi, ce qui constitue, nous le verrons plus loin, une faiblesse méthodologique de l’entretien.

Objectifs et attentes différents

Pour l’interviewer, l’objectif est de porter un pronostic juste sur vos compétences, vos capacités d’adaptation à un emploi à pourvoir, d’évolution dans l’entreprise. S’il est chargé de recrutement, ses enjeux seront de satisfaire son client, S’il est lui-même le responsable hiérarchique du poste à pouvoir, ses enjeux seront de ne pas se tromper, pour pouvoir travailler quotidiennement avec vous.

• Pour vous, en tant que candidat, l’objectif sera de recueillir toutes les informations utiles sur l’emploi proposé, l’entreprise et de donner la meilleure image de vous-même, de démontrer au recruteur ou au supérieur hiérarchique qu’il existe une correspondance entre vos caractéristiques et le besoin exprimé, de vérifier par ailleurs que l’emploi qui vous est proposé correspond à vos attentes.

Les objectifs et les enjeux de chacun sont différents. Les positions, les statuts le sont également.

L’entretien n’est donc pas une conversation de salon ! 

Toutefois, dans la grande majorité des cas, la position de chacune des parties est claire et le rôle est connu :

  • l’un doit quitter l’entretien en étant capable de formuler un avis au regard de l’information qu’il était venu chercher
  • le second doit donner de lui-même la meilleure impression possible pour être recruté.

Advice,Financial Advisor,Cust…

Pourquoi l’entretien est-il utilisé comme méthode de recrutement ?

Quelle que soit la fiabilité des tests et des autres outils que l’on peut trouver dans une procédure de recrutement, rien ne peut remplacer, du point de vue du recruteur, un contact physique pour pouvoir échanger, se forger une impression personnelle, fut-elle faussée par les défauts de ses propres capacités de jugement.

L’entretien est également le meilleur moyen pour approfondir le contenu du CV. Il permet de questionner les «zones d’ombre » comme les raisons des départs des entreprises par lesquelles vous êtes passé, ou vos activités entre deux expériences professionnelles. Il permet aussi de vous faire préciser le contenu de vos expériences.

Du point de vue du recruteur, ou du responsable hiérarchique, l’entretien est donc une occasion de contact, un moyen de faire votre connaissance. À cet égard, il apparaît donc comme indispensable. Par ailleurs, l’entretien, dans la mesure où il va vous permettre de parler de vous, de vous exprimer, peut vous donner l’impression d’être évalué pour vous-même et de ne pas être soumis à l’arbitraire de critères obscurs ou de méthodes fantaisistes !

Tax,Couple,Bill,Finance,Payin…

Dans un entretien de recrutement, vous n’êtes pas évalué sur vos compétences, mais sur votre capacité à les « verbaliser » correctement. Une grande partie de votre succès en entretien reposera en effet sur votre capacité à convaincre votre interlocuteur !

Cela exige de vous des capacités d’analyse de ces attentes et une grande écoute de leurs indices qui vous sont donnés au cours de l’entretien.

Ce point est important dans la mesure où les situations d’échec auxquelles on est inévitablement confronté dans un processus de sélection influencent l’image que l’on peut avoir de nous-mêmes. Elles pèsent également sur notre assurance en situation d’entretien et donc sur la perception que le recruteur va avoir de nous.

C’est sur ce constat qu’ont a construit un certain nombre d’exercices-conseils aux recrutements auprès des demandeurs d’emploi et / où des candidats en poste qui désirent évoluer. 

Les situations d’échec étant plus fréquentes que les situations de réussite, compte tenu du ratio des postes offerts et du nombre des candidats, on peut être amené à se dévaloriser, à se remettre en cause. Dans la situation d’entretien, il va de soi que cette question est très importante car on peut se laisser entraîner par une spirale d’échecs et ainsi perdre confiance en soi.

Ceci amène les recruteurs à formuler des « jugements » non pas sur vos compétences en regard des exigences d’un emploi, mais sur l’image que vous donnez de vous-même !

De nombreux éléments vont jouer dans la formation de cette impression générale !

Vos attitudes au cours de l’entretien, la manière dont vous êtes habillé… mais c’est surtout par le langage et les qualités d’expression que va passer l’évaluation. Cela implique, évidemment, la capacité de parler de soi, de verbaliser son expérience.

Latin American and Hispanic E…

Women,Mature Adult,Smiling,Co…

Comment se préparer à son entretien d’embauche ?

Avant de voir comment se préparer, tâchons d’abord de bien cerner pourquoi il est important d’être prêt pour votre prochain entretien.

Attention !

le fait d’être préparé à l’entretien de recrutement n’est pas une condition suffisante (même si elle est nécessaire) pour obtenir le job que vous recherchez car,  la raison essentielle pour laquelle il est important de se préparer est que vous êtes rarement le seul candidat à postuler !

Pile of document files

Et même si au stade de l’entretien le nombre de candidats est restreint, il peut encore atteindre une dizaine de personnes. S’il n’y a qu’un seul poste, cela signifie que neuf personnes ne seront pas retenues. Il est donc indispensable de mettre toutes les chances de votre côté, et une bonne préparation pourra largement vous y aider.

La préparation à l’entretien n’est pas pour faire de vous le “mouton à cinq pattesil ne s’agit pas de faire de vous quelqu’un d’autre pour la durée de l’entretien, la supercherie risquerait de ne pas passer la période d’essai. Il s’agit plutôt d’être soi-même, conscient de ses qualités, de ses expériences, de ses réussites et aussi, de ses points faibles, de ses échecs.  

Donner l’impression d’être spontané !

Lors de l’entretien de recrutement, il est important de rester spontané(e) ou en tout cas de donner l’impression de l’être. Ce qui n’est pas tout à fait la même chose !

Votre préparation ne sera bonne et efficace que si elle n’est pas visible pour votre interlocuteur. Dans le cas contraire, s’il a le sentiment que vous lui récitez un laïus appris par cœur, il lui semblera impossible de vous évaluer, car vous aurez dit ce que VOUS vouliez qu’il entende et non ce qu’IL voulait que vous lui disiez.

La spontanéité est aussi importante pour que l’entretien se déroule dans un bon climat. Rester spontané(e) ne signifie pas toutefois ignorer les normes sociales !

Il en va de même pour les vêtements, essayez le plus possible,  d’être à l’aise physiquement, pensez à la manière dont vous aller vous habiller, les normes sociales vont imposer dans certaines situations, les cravates pour les messieurs et le tailleur pour les dames.  Même nous nous rendons à un entretien d’embauche ou l’on aura à porter un uniforme (infirmière, cuisinier …) tachez tout de même, que le jeans troué à la mode et les baquettes fluo  ne sont pas très recommandés pour un entretien d’embauche.

Trouvez un compromis entre l’affirmation de soi, le « voilà comment je suis », et les normes sociales

Ligne de file d'attente 2

Les questions pièges !

businessman over stretched

Lors des entretiens, vous serez presque systématiquement interrogé sur les immanquables moments de « vide » de votre parcours professionnel. Rassurez-vous, ces moments sont largement partagés par les autres candidats. Ces points n’enlèveront rien à la qualité de votre candidature dans la mesure où vous vous sentez aussi à l’aise pour en parler que si vous deviez relater une de vos expériences les plus riches.

Dans le cas contraire, si vous éprouvez de la gêne à évoquer un point ou un autre de votre parcours, votre interlocuteur le ressentira. Cette situation créera un doute dans son esprit et il reviendra sur ce point.

Il est important de bien travailler sur ces périodes que vous considérez souvent comme les points faibles de votre carrière. en vous exerçant avec un professionnel de l’emploi ou seul devant votre miroir. Car, beaucoup de candidats préfèrent passer dans l’ombre ces moments, en  priant pour que le recruteur ne les interroge pas sur le sujet. 

Une simulation à un entretiens, pourquoi faire  ?

stuck at the office

Parce que c’est l’exercice le plus efficace pour se préparer à un entretien, en particulier lorsqu’on n’en a jamais eu, est d’en simuler le déroulement avec un conseiller à l’emploi, coach…

Les simulations permettent de voir très rapidement les domaines dans lesquels vous devrez vous améliorer. Elles soulignent les lacunes de votre argumentation, elles mettent en exergue vos points à améliorer.

Par ailleurs, un professionnel de l’emploi pourra vous aider à ajuster la manière dont vous êtes perçu. En  effet, il est important de savoir quelle impression vous donnez. Bien que vous ne puissiez pas modifier fondamentalement l’image que vous donnez de vous, vous pourrez éviter certaines attitudes ou expressions marquantes qui donnent de vous une image que vous ne souhaitez pas…

J’espère que cet article vous a été utile, n’hésitez pas à me laisser un commentaire Smile

L’entretien d’embauche est un sujet extrêmement riche et vaste, le prochain article portera sur sur les critères de recrutement .

N’oubliez pas de liker et de commentez Smile

 

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   

Laisser un commentaire